J.C MANCEAU

 »Le chat et la balance »Dessin Chat sur balance ancienne
-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
(…) je me souviens d’une brocante en hiver (…)

où une vieille balance (…) roberval (…), un de ces objets invendables

que son possesseur (…) n’avait jamais dû se resigner à la délaisser (…)

Bien lui en pris. (…) Une dame de belle prestance (…) tenait un panier à chat

(…) cette balance qui autrefois avait servi à peser des animaux morts (…)

accueillant sur son plateau, un animal bien vivant, le chat de la panière

(…) le Père Noël offrit une balance à un chat.

J. Claude MANCEAU

Extrait d’un poème dans son livre  »Le tour de France »

Photos Troupe les Mille et Une nuits

milleetunenuit3clairplusnet.jpg

milleetunenuit4clairclairetplusnet.jpg

milleetunenuit2clairplusnet.jpg

milleetunenuit1clairclair.jpg

 

Troupe Mille et Une nuits
Album : Troupe Mille et Une nuits

4 images
Voir l'album

 

River dance poème d’E.V.

Dessin chinoise sur fleurs avec une pomme devant elle

~~~

DIVINE IRLANDE

Frissons

Emeraudes ivres

dansent Oc et Orient

mêlent aux celtes

murailles

à l’Antique Chine

Flamboyante

Je viens du même port

Prières indigos

Matrices runes

Médaillons en bras de mer

Tempêtes crachant les croix marines

Phares des écumes        

EVE

Méres

Proues des drakkars

18 bateaux dansent

Voix Gaéliques

ATTENTES

Secrets des longs soleils

(…)

Esprit des Chevaux

Danse danse l’hiver

(…)

Feu de l’équilibre

Flûte sonne l’orage

E V E

Mére C h a i r

Eve

donne aux fils, la Pomme.

Sauvage Complainte de Cuchulaïchan

E.V.

(livret poesies: 18 degrés sur la terre ste)

Court Métrage « L’Allée Vers L’Est »

~ ~ ~ 

Extraits d’un Court métrage

~ ~ ~

Conte Chinois :

« Rencontre du Voyageur et du Singe »

http://www.dailymotion.com/video/xdkk4w

Réalisation par Monique WAISFISH

Avec Elisabeth VALENCIC et T. LAI

L’ÉTERNITÉ D’UN PEINTRE – Documentaire littéraire EV

Documentaire Littéraire

« L’ÉTERNITÉ D’UN PEINTRE »

d’Armand JULIEN d’après livre de poésies d’Élisabeth VALENCIC

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Avec :

  • Élisabeth VALENCIC (la poète)
  • Michel BRETTI  (le musicien)

Décor : Armand JULIEN

Mise en scène : Armand-Julien

Maquillage / Coiffure : Couka PENJEAN 
Poèmes : Élisabeth VALENCIC

Prise de vue : Armand JULIEN

Extraits :

« Dans le désert, l’homme se bat contre le soleil

Dans la nuit du désert, l’homme se bat

Avec sa volonté

Toi, c’est ta volonté de vivre

Qui plus forte que la mort

T’a empêchée de mourir.

Et tu as tellement été toi-même

Qu’après tout, tu as décidé

Un beau jour de tempête

D’affronter la mort et ses enfers

Délibérément

« Ce que tu veux tu le veux » a dit le sphinx à Œdipe…

Ton histoire d’amour avec l’au-delà

Elle a duré mille années

Dans la lumière de tes pas

Tu croyais éteindre

Toutes les forces ténébreuses

Hélas, toi qui n’étais qu’esprit

Tu oubliais ta propre matière

(…)

des esprits

Invisibles. Le sang de ton esprit

Tes toiles immenses tes peintures

Oui le peintre peint avec son sang

Comme le poète

Ils sont tous deux proches des enfers

Sans cesse

A cotoyer le mur invisible

Des pactes célestes

Le fameux pacte

(…)

Mais je préfère me taire

Il y a sur terre bien des choses sacrées

Et je saurais me taire sur les fondements souterrains de l’humanité

Oui le vrai peintre paye avec le sang de ses couleurs…

A la lueur d’une bougie

Il y a le génie

A la lueur d’un réverbère

Il y a l’inspiration fugitive

A la lueur d’un regard

Il y a l’amour, le vrai

L’esprit créant la matière

A la lueur d’une atmosphère fertile

Poussent les germes de la création

Au-dela du réel, le peintre

Peut perdre son âme

Et puisqu’il peint avec son âme

Il doit conserver son âme intacte…

…bien avant

Il avait lu Dante

Et bien avant, la lumière

l’a porté vers les mystères…

…toi l’homme libre

Parmi les esclaves…

Dans la nuit

Tout semble clair

Toutes les choses sautent aux yeux

Elles font mal

Elles sont pleines de leur misères

 A ta santé

 Mon prince sourd

 (…)

 Et ce feu me purifie.

 l’oeil fermé

 Je te vois mieux

 Et ton silence est mon refuge

 Il s’écroule doucement

 Lentement rongé de l’intérieur

 Par la maladie.

 Il s’écroule le roc

 Avec lui, j’étais moi

 Non une question d’amour Mais plus que tout

 Je me sentais comme dans un nid

 Le nid de l’aigle

 Surplombant les descentes du temps meurtrier

…la pluie tombe sur le triste mois de mars

(…)

Tout ce que tu m’as appris dans le silence de tes regards

Toi mon guerrier

Mon gengis khan au pays des illusions

Qui voulais-tu combattre ?

Il n’y a plus de guerrier à l’heure actuelle

Et mon âme pleure avec la pluie

Qu’y puis-je ?

Alors je ferme les yeux

Je pense aux mondes meilleurs

Qui viendront plus tard

Dans mille ans

Quand je ne serai plus là

Sur une meilleure planète
…notre rêve, dans cette brutalité du monde

 Notre rêve d’un monde étonnement

 subtil »

Film « Out Of The World » avec Élisabeth VALENCIC

Film poétique

« Out Of The World »

Par Élisabeth VALENCIC
Image de prévisualisation YouTube

Avec :

  • Élisabeth VALENCIC
  • Anne Émilie VERBECELT
  • Christian JAULIN
  • Armand JULIEN
  • Et le Chat.

Décor Peintures : Armand JULIEN

Mise en scène : Élisabeth VALENCIC

Musique : Monique WAISFISH

Poèmes  dits: Élisabeth VALENCIC dont extraits « Voyelles » de RIMBAUD et « complainte du prisonnier »J.R.CAUSSIMON

Prise de vue : Armand JULIEN / Monique WAISFISH

Vidéos EV

Critiques Littéraire par L. DELORME

« Quand je pense à Elisabeth VALENCI, je me représente Diane chasseresse, si chère aux peintres de l’école de Fontainebleau. Mais une Diane qui aurait plusieurs cordes à son arc : la poésie, le dessin, le chant, la grâce… Cela devient toute une lyre.

C’est bien parce que les mots ne peuvent pas tout dire qu’on se prend à dessiner et parce que le dessin ne se suffit pas qu’on lui ajoute un commentaire. J’ai toujours cru à la polyvalence, en matière d’art : est-ce à cause de mon admiration pour Léonard de Vinci auquel on ne saurait se comparer ? L’art est étranger, L’art veritable à toute spécialisation qui est, sans nul doute, étranglement, restriction, « rabougrissement », si j’ose employer ce néologisme. » Non, ne suis pas homo ordinatus » nous dit  Elisabeth dans un de ses textes. Elisabeth, poète engagée ! On le ressent à chaque page d’elle, sinon à chaque ligne. Engagée dans la lignée de nos prédecesseurs, Villon, Baudelaire, Rimbaud…  Engagée contre la folie des hommes qui détruisent la nature et les êtres vivants, engagée pour  »la civilisation du partage » en dehors de laquelle l’humanité n’a pas grand avenir. Engagée aussi pour la  beauté, la grace (celle de Noureïev, celle que Simone Weil oppose à la pesanteur). Engagé pour ceux qui luttent, ceux qui cherchent, qui sont sources de vrai progrès, les vrais « phares », ainsi les nomme Baudelaire pour ce qui est de la peinture, de  l’humanité.

« La terre sainte » : l’auteur ne met pas de majuscule. On l’aura compris, il s’agit de notre terre à tous. Celle que nous devons  défendre et préserver,  celle qui est  mise en péril par l’action  inconsidérée de l’homme, en train  de signer sa propre condamnation à mort. Découvrez Elisabeth Valencic et vous ne pourrez que l’aimer. » 

Critique Litteraire par L. DELORME 

du livre poésie d’E. V. : « 18 degrés sur la terre sainte »

Sur le dôme des Invalides… (poème pour L. Malherbe)

Laurence malherbe Illustration poème Sur le dôme des Invalides d'EV

L’or du ciel de  juin, descendu sur le parvis…

s’illumine une draperie rouge

Règne en sa musique, la robe soyeuse

magnétique Carmen, transcendée par la -Malibran-

…et Violetta, donnant la voix, au chandelier de l’Au-Delà

…Des pierres ancrées

la bohème, sur cour

l’Olympe, le souffle du vent fou

sur ta chevelure rebelle

Tes mains gantées de velours brillent… tous les feux du  diamant,

Visage Vivant… Voix, Visage… qui se rappellent à Edgar Poe

C’est Leigia… le fantastique… qui forçent nos mémoires d’Operas

Fantômes et rêves s’animent

se donnent en la caresse vocale

de la cantatrice, en son château mystérieux

au-delà du réel, au-delà de ses Yeux

les personnages évoqués, l’intense passion

l’Ampleur de l’Artiste, purifiant  l’âme en ses abysses

Reine Celeste… Equilibriste

Volontaires Melodies des Siècles & du Génie musical.

Poème d’ E.V.

(courir voir vidéo sur pages artistiques de Laurence Malherbe)

Nouveautés du site d’Elie

Nouveautés du site au 22 octobre 2011 : 

Rubrique Photos d’Elisabeth VALENCIC :

Rubrique Affiches d’Elisabeth VALENCIC :

Rubrique Un peu de poésie :

Rubrique Poèmes d’artistes :

Arrangement de site :

1234

collegerondeaumusique |
studio mobile The Audio Domain |
GAMM EN CHOEUR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | W E E K E N D
| Lestatt Lo$t
| MUSIC EXCLUSIVE