A.CANNAMELA

(…) Messieurs de Port Royal et Pascal et bien d’autres

viennent hanter ces lieux en illustres apôtres (…)

Mais c’est toi Cyrano, parmi toutes ces roses (…)

que je cherche humblement, dans un troublant émoi

pour relire ta « lettre » et mourir avec toi (…)

- – - – - – - – -

Adrien CANNAMELA 

Extrait de son livre  »Respirations »

 



Laisser un commentaire

collegerondeaumusique |
studio mobile The Audio Domain |
GAMM EN CHOEUR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | W E E K E N D
| Lestatt Lo$t
| MUSIC EXCLUSIVE