POEMES d’Andrée SOLLIER

* Le sable du silence

brûle le pas du bédouin

Le silence de l’âme est une terre brulée… 

* La turquoise de tes yeux

Surprend  l’azur du jour

Quand s’ouvrent tes paupières

(haikus  »poussière de vers » recueil  d’Andrée Sollier)



Laisser un commentaire

collegerondeaumusique |
studio mobile The Audio Domain |
GAMM EN CHOEUR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | W E E K E N D
| Lestatt Lo$t
| MUSIC EXCLUSIVE